Une fête pédagogique

La Fête de l’Enfant dans la Ville ne se veut pas seulement une gigantesque cour de récréation, mais amorce différents projets pédagogiques, en accord avec certains programmes scolaires et périscolaires. L’objectif est de mettre les élèves en situation réelle de conception et de conduction d’une activité collective d’animation pour des enfants. Ainsi, de nombreux lycéens et enfants participent à la fête en devenant non plus des spectateurs, mais de véritables acteurs de la manifestation. 

Caulnes

Le lycée d’enseignement général et technologique agricole de Caulnes : Dans le cadre de leur formation, les élèves de 2de Bac Pro Services en Milieu Rural (SMR) réalisent des ateliers de sensibilisation, notamment autour du handicap. Depuis le début de l’année, les élèves proposent, et mettent en œuvre un véritable projet d’animations en cohérence avec leurs envies, et leur cursus scolaire.

ker siamLe Lycée d’enseignement professionnel Ker-Siam / La Fontaine-des-Eaux : Une quinzaine d’élèves de Bac Pro ASSP (Accompagnement, Services et Soins à la Personne) mettront en place des actions d’éducation à la santé auprès du public enfant (de 0 à 6 ans). Différents thèmes seront abordés pour les enfants, associés à des jeux de rôle, des sketchs, chansons, jeux et parcours. Les thèmes traités cette année sont : la sécurité routière, l’hygiène des mains, le petit déjeuner et se moucher.

SavioLEPPA Services Dominique Savio : Les élèves préparant le CAPA « Services en milieu rural » et le Bac Pro « Services aux personnes et aux territoires » participent activement à la Fête de l’Enfant dans la Ville depuis plusieurs années. Pour cette édition, ils ont animé différents ateliers tels que les « Coiffures d’ailleurs », des pliages en papier…

 

Un autre projet concerne les accueils de loisirs de Dinan Communauté :

« Représente-nous ta ville ! » : lors de l’édition 2013, l’Enfant dans la Ville a voulu associer plus fortement les ALSH de la Communauté de Communes de Dinan, en leur proposant un projet de réalisation artistique autour de la représentation de chaque commune participante. Ainsi, une structure en relief a été réalisé dans de nombreux ALSH de Dinan Communauté, à savoir Lanvallay, Léhon, Quévert, Taden, et bien entendu, Dinan. Seule contrainte : avoir une représentation, figurée ou non du blason communal. En 2015, les enfants devront travailler sur la représentation de leur ville dans 1000 ans !

La sensibilisation au Patrimoine :

Suite à l’effondrement d’une portion de remparts à Dinan, l’association “Enfant dans la Ville” a noué un partenariat avec le Service Educatif du Patrimoine afin de présenter les richesses du patrimoine Dinannais, autour de l’ensemble du château (donjon, porte du guichet, tour de Coëtquen…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *